DILUVIEN

Avec Jean Thevenin

Pièce sonore

Paris 

2016

 

 

Complétant et éprouvant l’écriture de Regarder Voir, le projet [di.ly.vjɛ] est une pièce sonore en cours de création en collaboration avec le musicien Jean Thévenin, permettant d’expérimenter trois ambitions fondamentales du roman. Tout d’abord, ce texte se limite en effet à la longue description externe d’une traque anodine entre deux amants perdus au pied des tours du quartier de la Défense, conformément au désir de ne faire apparaître la narration que par la voie du regard. Ces tableaux s’appuient tout à la fois sur des influences littéraires et visuelles, d’Eric Laurrent à Albert Serra, et vise à travailler la réunion des vertiges minimaux des personnages et de la monumentalité de ces décors trop grands pour eux à la seule lueur de scènes oniriques et cliniques, ainsi exposées à la lecture fictionnelle et engagée de leurs enjeux tacites. En résulte également une réflexion sur le spectaculaire et la fable, l’installation littéraire dépeignant ce paysage allégorique de la mythologie contemporaine dans une fresque dont se détachent implicitement les apparitions du récit de ce cache-cache urbain et enfantin. Enfin, pour accomplir la démarche même de ce dispositif et n’en garder que l’essence poétique, l’écriture se détourne des deux médiations qu’elle appellerait naturellement, à savoir l’image et le texte, pour se présenter sous une forme exclusivement sonore. La combinaison du texte lu et des percussions qui l’habilleront permettra ainsi d’éclairer l’écriture des apports de cette composition musicale, à la libre interprétation du musicien et postérieure à l’écrit, elle en agrandira la portée et les scènes, suivra ses personnages de la fuite aux retrouvailles et doublera leur danse du rythme du décrire.

1/1