1/8

ADVENIR 


Installation 

Kyoto

2016

 

Tout à la fois installation et performance, le projet Advenir a été composé et présenté en novembre 2016, à Kyoto. Au coeur du dispositif, une vidéo est projetée sur une large baie vitrée où s’impriment la progression ralentie, presque indiscernable, d’un avion se dirigeant par effet d’optique sur une tour du nord d’Osaka. Saccadée à chacun des mouvements de l’appareil, l’image suspend les repères temporels dans l’hypnose de son avancement et la menace qu’il implique. Alors, des membres du public activent la performance en s’adressant à leur voisin partant d’une phrase souche rédigée et d’un enchaînement à leur libre interprétation. Inspiré par les situations de Tino Sehgal et les personnages-présences de Pierre Huyghe, Advenir interroge le rapport du public à ces temps décantés et potentiels, à l’emprise des images sur leurs regards et à la possibilité d’une inversion des rôles et expériences, quand le dispositif s’échappe pour que des présences s’activent d’elles-mêmes, s’inventent et questionne la trajectoire aérienne.